Retro Still Alive
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -25%
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande ...
Voir le deal
52.80 €

Ultracore Megadrive PS4 Vita NS

Aller en bas

Ultracore Megadrive PS4 Vita NS  Empty Ultracore Megadrive PS4 Vita NS

Message par rodi Mer 22 Sep - 13:45

Avant d’être l’artisan des principaux blockbusters d’Electronic Arts, le studio suédois DICE s’est fait connaître sur Amiga en tant que Digital Illusions CE, signant des classiques comme Pinball Dreams (1992). Débuté sur le micro-ordinateur puis migré sur Mega Drive (avec une version Mega CD envisagée mais non développée), le jeu connu à l’époque sous le nom de Hardcore a été annulé alors qu’il était presque terminé, suite au rachat de son éditeur Psygnosis par Sony en 1993. Des années plus tard, il a été bouclé par Strictly Limited Games avec la bénédiction des développeurs d’origine et est sorti en exclusivité intégré à la Mega Sg, avant de faire l’objet d’éditions physiques sur Mega Drive puis sur les consoles actuelles de Sony et Nintendo. Précisons cependant d’emblée que la version d’Ultracore sur plateformes modernes n’apporte hélas pas grand-chose, hormis un contrôle à deux sticks qui ne rend pas l’aventure beaucoup plus facile paraît-il, et le choix entre la bande originale d’époque et une moderne, tout aussi réussie. Mais aussi insensé que cela puisse paraître, il n’y a pas de sauvegardes et il faudra donc entrer des mots de passe de seize caractères en faisant défiler les lettres une par une, à l’ancienne. C’est heureusement assez rapide cela dit, mais il faudra prendre garde à ne pas confondre les X et les K par exemple, car la moindre erreur oblige à réécrire le code en entier… L’expérience sera donc vintage jusqu’au bout.

Et dans la mesure où l’on ne dispose que de trois crédits et que leur nombre est hélas mémorisé dans les mots de passe, on sera souvent tenté de tout recommencer depuis le début pour jouer mieux (et idéalement trouver d’autres secrets)… Ultracore repose de toute façon beaucoup trop sur des pièges inévitables la première fois, puisqu’il n’est par exemple pas possible de regarder vers le bas. Et même si un saut ne vous fait pas atterrir dans un trou ou sur un sol électrifié qui vous désintègre immédiatement, la chute pourra vous faire néanmoins perdre de l’énergie. Autant dire qu’il vous en faudra du temps pour finir ses cinq niveaux, un nombre qui peut sembler faible d’autant que les séquences en véhicules initialement prévues ne sont pas présentes, mais chaque stage est long, avec au moins deux boss à affronter. J’ai pour ma part fini par abandonner juste après le premier du troisième niveau, situé entre deux phases de plateforme horribles, en particulier la seconde qui ne repose pas tant sur le timing que sur le bon vouloir des collisions. Et sachant qu’en cas de crédit perdu, on recommence avant la première et non après le boss…

Le genre de choses qui nous rappelle que l’on n’a pas affaire à un homebrew, mais bien à une production d’époque sur Mega Drive. Si le jeu de Digital Illusions CE était sorti en 1994, on s’en souviendrait sans doute comme d’un classique, certes difficile, mais pas plus que beaucoup de titres d’alors. Mais aujourd’hui, si l’on sait gré à Strictly Limited Games de l’avoir préservé, Ultracore fait face à une concurrence bien plus rude et il aurait sans doute été judicieux de lui ajouter quelques options de « Quality of Life » comme on les appelle de nos jours (au hasard un système de sauvegarde), ne serait-ce que dans la version émulée sur plateformes modernes.

Verdict : Run and gun typique de son origine (l’Europe) et de son époque (le début des années 1990), Ultracore nous replonge dans un temps où les jeux étaient aussi charmants que cruels…

https://mag.mo5.com/a-la-une/207083/test-ultracore-si-tu-ricanes-alors-tes-vraiment-hardcore/

rodi
rodi
Moderatum Moderator
Moderatum Moderator

Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum