Binary Domain

Aller en bas

Binary Domain Empty Binary Domain

Message par Frapadingue le Mer 6 Juin - 0:13

Binary Domain, est un TPS de SEGA qui à l'instar de Vanquish est en train de faire un flop commercial. Ce qui est bien dommage, puisque l'un comme l'autre sont vraiment bon. Même quand SEGA produit de bons jeux, personne n'achète...



Binary Domain n'est pas exempt de défauts, et il ne révolutionnera pas le genre, mais il dispose pourtant d'atouts non négligeable qui feront oublier à n'importe quel amateur de TPS et de Science-Fiction les défauts du soft. L'action se déroule dans un futur proche dans un monde "mondialisé" chaotique ou la robotique a pris place et ou le Japon replier sur lui même fait figure de forteresse et de dictature aux yeux du reste du monde qui est contrôler en grande partie par les USA... Vous et votre équipe issue de diverse nations "allier" aller donc être envoyer clandestinement sur le territoire Japonais sous des prétextes fallacieux dont vous ne découvrirez que le véritable but que vers la fin du jeu. Le scénario principal est basé sur le thème politico-industriel et est lier a la robotique. Enjoy !!

!

-GRAPHISME: 15 sur 20:
Sans être moche, le jeu à quelques années de retards technique, notamment en ce qui concerne la plupart des textures. Cependant le soft dispose d'un univers immersif, il suffit donc de s'habituer un peu pour rentrer dans le jeu, et si en plus de ça si vous accrochez au scénario, alors vous êtes farcie !

-ANIMATION: 15 sur 20:
Correct. Le jeu est bien animé dans l'ensemble, c'est fluide et sa bouge bien, mais le soft ne jouis pas non plus d'une grande multitude de détails comme ont peu le voir sur les grosses productions.

-MANIABILITE: 15 sur 20:
Le jeu permet de donner des ordres a vos coéquipiers via le micro, cependant c'est loin d'être parfait; c'est un gadget sympa, sans plus. En ce qui concerne le gameplay, c'est très correct, même si là encore ont atteins pas le degré de perfection des grosses productions du même genre.

-MUSIQUES & BRUITAGES: 15 sur 20:
Les musiques sont majoritairement dans un style ambiant technoïde et nous plonge facilement dans l'univers futuriste et cyber-punk du soft, mais elles manquent tout de même d'un peu de punch. En ce qui concerne les bruitages, ici encore ont reste dans le correct, mais aucun effort particulier ne semble non plus avoir été fait. Les doublages en Français, qui sont très très nombreux sont quand a eux en dent de scie et oscille du ridicule a l'excellent, ce qui donne au jeu un aspect particulier qui finalement colle très bien a l'esprit un peu "série B" du soft; soit ont aime, soit ont déteste.

-SCENARIO: 18 sur 20:
Si au départ le scénario et ses airs de série B ne paie pas de mine il s'avère par la suite être plutôt pas mal, voir même très bon. Si l'histoire en général n'a pas grand chose d'inédit, les rebondissements sont quand a eux très réussi et les "révélations" qui s’accélèrent crescendo jusque la fin vers la deuxième partie du jeu ne peuvent que tenir en haleine tout fan de SF qui se respecte. Le jeu dispose aussi de quelques moment assez épique avec des mises en scène sympa.

-DUREE DE VIE: 14 sur 20:
Même si ont reviendra sans doute avec plaisir sur sa dizaine d'heure de jeu, ont ne peu pas dire pour autant que le soft jouis d'une grande ré-jouabilité; mais c'est aussi souvent le cas pour des jeux de ce genre. Il n'existe pas non plus de mode COOP, ce qui est vraiment regrettable et préjudiciable. Quand au mode MULTI, il est complètement mort sur 360, tant le soft fait un flop, et je n'ai donc pas pu évaluer de sa qualité.

-CONCLUSION: 16 sur 20:
Malgré ses défauts et son côté série B, Binary Domain arrive a tenir en haleine et a surprendre le joueur de nombreuses manières au fil de sa dizaine d'heure de jeu. Affublé d'un classicisme général, il bénéficie pourtant de très nombreux bon moment de gameplay.
Il est vraiment dommage que tant de joueurs se rue vers les blockbuster du même genre, alors qu'un jeu comme Binary Domain mérite au moins lui aussi son petit succès.



-POST SCRIPTUM:
J'ai évoqué à plusieurs reprise à travers ce petit test de la nature "série B" du jeu; je parle avant tout du traitement général. Même si Binary Domain utilise des ficelles assez connus en matière de SF, si vous foutez son scénario et les bonnes idées qui parsème le jeu jusque sont apothéose dans les mains d'un bon réalisateur Hollywoodien vous auriez un très bon film de SF qui n'aurait sans doute pas a envier la concurrence.
Binary Domain offre finalement plus de révélations et de rebondissement en un épisode que Gear of War en trois épisodes.
En un seul épisode, Binary Domain nous ouvre les portes d'un monde bien plus riche et a travailler que ne peu l'être Gear of War qui a vraiment mal négocier sont dénouement final.

Ce jeu est dans l'esprit SEGA, du bon SEGA !! Soutenez SEGA et achetez le !!!
Le jeu est maintenant dispo a 20 Euro sur tout les supports a peu près partout en neuf, alors qu'il a à peine 3 mois...
Frapadingue
Frapadingue
Online Pharmacy
Online Pharmacy


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum