Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par jegougou le Ven 4 Mai - 19:09

Hello à tous,

Ekianjo le rédacteur en chef du magazine en ligne SANQUA (http://www.sanqualis.com), distribué en PDF et format Flash depuis déjà de nombreuses années (2005).

Vient de lancer un projet de livre intitulé "16-32 Bits, La Passation", qui revient sur cette époque trouble entre 1991 et 1998 où l'on passa d'une domination de Sega et de Nintendo à la suprématie de Sony, en l'espace de quelques années. Il s'agit d'un projet de Crowdsourcing, autrement dit c'est grâce aux futurs lecteurs que ce livre sera financé. Ce livre fera entre 200 et 300 pages et sera au format A5.

Voici le sommaire tel que prévu (il peut être amené à changer légèrement, ultérieurement, a mesure que les chapitres progressent) en termes de structure et de contenu:

Prologue: l'Etat des lieux du jeu video en 1991.
Bref retour sur la génération 16 bits.
La place du Japon et l’importance du marché américain.
L’arcade, gardien des tendances.
Sega-Nintendo. Un duel tournant à l’avantage de Sega.

Chapitre I: Entre continuité et transition : Sega, Big N, et les autres
Sega en proie aux luttes intestines : Kalinske, Nakayama.
Nintendo, un leader dans l’attente.
NEC, SNK, FM Towns: le destin d’acteurs très « locaux ».

Chapitre II: Les nouveaux entrants
Commodore CD32: nouvel essai de combo.
Atari: du fantôme de la Panther à la Jaguar.
3DO: l’outsider par l’étonnant Trip Hawkins.
Sony Playstation: la revanche signée Kutaragi.
Les obscures alternatives (Apple Bandai Pippin, Casio Loopy).

Chapitre III: Choix technologiques
Les nouveautés de la génération 32 bits.
Hardware: les choix des constructeurs.
Pads et autres innovations.
Périphériques et extensions : la corne d’abondance.

Chapitre IV: Angle d’attaque. 1993-1995
1993 : Première salve : CD32, Jaguar, 3DO.
1994 : 32X aux US, Saturn et Playstation au Japon.
1995: Année charnière.

Chapitre V: Il ne peut en rester qu’un. 1996-1998
Sony: de l’avantage compétitif a la domination.
Sega: un combat couteux pour la survie.
Nintendo: trop peu, trop tard.
Vainqueurs et vaincus : l’heure des conséquences.

Chapitre V: La question du « pourquoi »?
Les infortunes d’Atari et Commodore.
Les manquements de 3DO.
Les égarements de Sega.
Les absences de Nintendo.

Epilogue: La passation

Ce livre s'adresse...
1. A tous ceux qui ont connu cette époque et qui souhaitent s’y replonger avec un nouveau regard.
2. Aux plus jeunes qui n’ont pas vécu cette transition mais qui souhaitent mieux comprendre les mécanismes qui ont mené a la domination de Sony, sous une forme très abordable.
3. Aux fans de machines telles que la CD32, Jaguar, 3DO, Saturn, N64 ou Playstation, qui trouveront surement des nouveaux éléments insoupçonnés vis-à-vis de leur machine de prédilection.
4. A ceux qui s’intéressent aussi aux histoires des hommes a l’origine de ces formidables machines.

Si ce projet de livre vous intéresse, vous pouvez d'ores et déjà le soutenir via le lien suivant, sur KissKissBankBank:
http://www.kisskissbankbank.com/projects/16-32-bits-la-passation-ou-l-ascension-de-sony

Si vous n'etes pas familier avec le concept de Crowdsourcing, ça se passe comme ça dans les faits:
- Vous choisissez une somme que vous souhaitez investir dans le projet en question
- Vous "payez" la somme sur le site de KissKissBankBank, mais en fait, votre compte/carte n'est pas débitée.
- Chaque projet a un compte-à-rebourd pour atteindre ses objectifs de budget. Si le budget est atteint à la fin de la durée (en l'occurence, 90 jours), votre argent est alors débité.
- Si le projet n'atteint pas la somme à la fin de la durée impartie, vous ne payez rien et vous ne perdez pas d'argent.

Il s'agit donc d'une sorte de "promesse d'achat" effectuée à l'avance.

jegougou
Holy Shit
Holy Shit

Localisation : Near Mickeyland !!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.Zanpakuto-univers.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par FRANCKLIN29 le Ven 4 Mai - 20:59

ça a l'air fou comme projet, je connaissais pas ce concept !
Le sommaire a l'air tres riche !
Sinon aujourd'hui je suis allé chercher ma Bible Amiga....!

FRANCKLIN29
Come Get Some
Come Get Some

Localisation : The Fantasy Zone

Voir le profil de l'utilisateur http://francklinsblog.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Sam 5 Mai - 5:52

Merci Jegougou pour en avoir parlé! Je suis l'auteur du livre, et je n'ai pas grand chose à rajouter, si ce n'est l'image (temporaire) de la couv du livre:


ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Anarkhya le Sam 5 Mai - 9:15

Puisque c'est temporaire, j'en profite pour signaler qu'il y a un photographe, Evan Amos qui fait de très bons clichés hardware en DP et... ahah, ok, je crois que vous etes déjà renseigné, puisque c'est exactement l'une de ses photos qui est utilisé dans cette couv', marrant comme coincidence :RSAsmileD:

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:PSX-Console-wController.jpg

Anarkhya
Philosophe Hippie

Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://anarkhya.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Sam 5 Mai - 9:18

Anarkhya a écrit:Puisque c'est temporaire, j'en profite pour signaler qu'il y a un photographe, Evan Amos qui fait de très bons clichés hardware en DP et... ahah, ok, je crois que vous etes déjà renseigné, puisque c'est exactement l'une de ses photos qui est utilisé dans cette couv', marrant comme coincidence :RSAsmileD:

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:PSX-Console-wController.jpg

Merci pour la recommendation, et oui, j'étais déjà au courant. Il fait en effet de très belles photos! J'avais l'intention de le contacter pour certains clichés, mais effectivement ça serait aussi une bonne idée pour la couverture :RSAsmile:

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Anarkhya le Sam 5 Mai - 13:57

Ce serait dans quel format ce bouquin ?

Anarkhya
Philosophe Hippie

Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://anarkhya.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Sam 5 Mai - 14:09

A5, de 220 à 300 pages - quadrichromie.

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Frapadingue le Sam 5 Mai - 21:27

Bonjour je suis un rabat joie !

...qui revient sur cette époque trouble entre 1991 et 1998 où l'on passa d'une domination de Sega et de Nintendo à la suprématie de Sony, en l'espace de quelques années...

1.Nintendo a toujours dominé SONY et domine encore le monde du JV. L'avantage de Nintendo sur SONY (et les autres) est multiple:
-NINTENDO a de nombreuses licences déjà très bien installé, qui leurs appartient et qui se vendent comme du petit pain (Mario, Zelda, Pokemon, etc...). Ventes de produit dérivé inclus.
-NINTENDO produit encore beaucoup ses propres jeux; le retour sur l'investissement est de 100%.
-NINTENDO peu bien vendre moins de consoles de salon que la concurrence, qu'importe, quand sa arrive, ils vendent toujours pendant ce temps là des consoles portables qui sont a chaque fois des succès et qui s'écoulent dans des proportions astronomique.
-Sur cette génération de console La Wii c'est écouler a plus de 90 millions d'exemplaire a travers le monde. Soit environs 30 millions de plus que MICROSOFT et SONY*. Actuellement quand SONY vend une PS VITA; NINTENDO vend dix 3DS... What else ?

2.La rapide monté en puissance de SONY dans le monde du jeu vidéo est le résultat d'une politique commercial ultra agressive et n' a rien de sorcier. SONY a certes conçus une bonne machine (PS1); mais il a également marteler sont produit de publicité et a signé de gros chèques pour obtenir un maximum d'exclusivité. SEGA n'ayant pas la puissance économique de SONY, ils n'ont pas pus faire grand chose et ont été rapidement mis a sec. Actuellement MICROSOFT à la même politique; pub a outrance + signature de gros chèque pour obtenir un max d'exclu et accessoirement rafler celle de SONY.

*Et encore: si MICROSOFT et SONY ont vendu près de 60 millions de leurs machine a travers le monde, ont ne compte même pas toute celle qui sont tomber en rade (YLOD & ROD) et qui ne sont donc même plus en état de marche ou été détruite. Par contre sur les plus de 90 000 Millions de Wii vendu, ont peu être a peu près sure que la plupart doivent être encore en bon état de fonctionnement.


Dernière édition par Frapadingue le Sam 5 Mai - 21:54, édité 1 fois

Frapadingue
Online Pharmacy
Online Pharmacy


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par FRANCKLIN29 le Sam 5 Mai - 21:50

Peut être qu'il parle de la période où Sony a débarqué avec la Play et a pris sur cette période le leadership face a nintendo qui était a la ramasse avec sa console de salon et n'a survécu que grace a quelques licences, les pokemon et les gameboy...

FRANCKLIN29
Come Get Some
Come Get Some

Localisation : The Fantasy Zone

Voir le profil de l'utilisateur http://francklinsblog.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Frapadingue le Sam 5 Mai - 22:20

FRANCKLIN29 a écrit:Peut être qu'il parle de la période où Sony a débarqué avec la Play et a pris sur cette période le leadership face a nintendo qui était a la ramasse avec sa console de salon et n'a survécu que grace a quelques licences, les pokemon et les gameboy...

Je l'ai pris en compte dans ma remarque. En effet heureusement que la GB étaient bien installer, que Nintendo a des licences solide et que Pokemon est arrivé...
Dans les fait si l'arrivé de SONY a fait couler SEGA, ça n'a fait donc que vaciller NINTENDO. A aucun moment SONY n'a été leader et n'a eu la suprématie sur NINTENDO, hormis si l'ont parle uniquement des ventes de consoles de salon. Niveaux software et console portable, NINTENDO a toujours été devant la concurrence.

-Les 10 jeux les plus vendu de l'histoire sont tous des jeux NINTENDO. Et je ne compte même pas tout ceux qui sont dans la suite du classement.
-Sur les 100 jeux les plus vendu en 2011, une quarantaines le sont sur une machine de NINTENDO et... Une vingtaine d'entre eux sont des jeux made in NINTENDO.

Ceci dis, les choses évoluant, la suprématie de NINTENDO n'est pas garanti Ad Vitam Aeternam. NINTENDO a eu une très mauvaise année fiscale; la Wii ne se vend plus, et le départ poussif de la 3DS y sont certainement pour quelque chose. Si la 3DS devrait pouvoir maintenir NINTENDO en tant que leader, un éventuel futur échec de la Wii U pourrait avoir des conséquences négative sur ce leadership.


Dernière édition par Frapadingue le Sam 5 Mai - 22:38, édité 1 fois

Frapadingue
Online Pharmacy
Online Pharmacy


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Sam 5 Mai - 22:37

Frapadingue a écrit:
FRANCKLIN29 a écrit:Peut être qu'il parle de la période où Sony a débarqué avec la Play et a pris sur cette période le leadership face a nintendo qui était a la ramasse avec sa console de salon et n'a survécu que grace a quelques licences, les pokemon et les gameboy...

Je l'ai pris en compte dans ma remarque. Dans les fait si l'arrivé de SONY a fait couler SEGA, ça n'a fait que vaciller NINTENDO. A aucun moment SONY n'a été leader et n'a eu la suprématie sur NINTENDO, hormis si l'ont parle uniquement des ventes de consoles de salon. Niveaux software et console portable, NINTENDO a toujours été devant la concurrence.

-Les 10 jeux les plus vendu de l'histoire sont tous des jeux NINTENDO. Et je ne compte même pas tout ceux qui sont dans la suite du classement.
-Sur les 100 jeux les plus vendu en 2011, une quarantaines le sont sur une machine de NINTENDO et... Une vingtaine d'entre eux sont des jeux made in NINTENDO.

Ceci dis, les choses évoluant, la suprématie de NINTENDO n'est pas garanti Ad Vitam Aeternam. NINTENDO a eu une très mauvaise année fiscale; la Wii ne se vend plus, et le départ poussif de la 3DS y sont certainement pour quelque chose. Si la 3DS devrait pouvoir maintenir NINTENDO en tant que leader, un éventuel futur échec de la Wii U pourrait avoir des conséquences négative sur ce leadership.

Je parle bien entendu des consoles de salon dans le livre. Sony est devenu, techniquement parlant, leader des consoles à tous les niveaux pendant la période 32 bits. La N64 était deuxieme, mais loin derrière, aussi bien en part de marché qu'en nombre de jeux total vendus par console (tous éditeurs compris).

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Sam 5 Mai - 22:38

Au passage, KissKissBankBank est de nouveau en ligne. Ils viennent d'effectuer leur mise à jour.

Vous pouvez désormais contribuer à nouveau:
http://www.kisskissbankbank.com/projects/16-32-bits-la-passation-ou-l-ascension-de-sony/

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Lun 7 Mai - 10:39

Le projet a déjà dépassé les 7 % en 4 jours. Autrement dit, il est bien parti. N'hésitez pas à rejoindre l'aventure si le sujet vous intéresse! :RSAsmile:

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par bobusan le Lun 7 Mai - 12:03

coin sombre de la gare ?! :RSAsmile:

bobusan
Fire de Brand
Fire de Brand

Localisation : Void (Meuse)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Lun 7 Mai - 12:04

bobusan a écrit:coin sombre de la gare ?! :RSAsmile:

Tu veux dire quoi par là ?

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par bobusan le Lun 7 Mai - 12:24

Je fais du zèle : 駅暗場 :RSAwink C'est sûrement pas ça, mais c'est une lecture correcte, non ?

J'ai lu ton test de Catherine, j'aime bien. Je vais tâcher de m'imprimer le 3ème Sanqua Spark.

Le thème du bouquin en préparation est intéressant. C'est la seule période où je me suis désintéressé du jeu vidéo (à l'époque).

bobusan
Fire de Brand
Fire de Brand

Localisation : Void (Meuse)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Lun 7 Mai - 12:27

bobusan a écrit:J'ai lu ton test de Catherine, j'aime bien. Je vais tâcher de m'imprimer le 3ème Sanqua Spark.

Le thème du bouquin en préparation est intéressant. C'est la seule période où je me suis désintéressé du jeu vidéo (à l'époque).

Merci pour avoir lu le test de Catherine, content que ça t'ait plu :RSAsmile:

C'est marrant, je connais aussi des gens comme toi qui ont plus ou moins laché le jeu vidéo aussi à la meme période (mais sans y revenir, après) - quelle etait la principale raison de ton désinteret à l'époque?

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par bobusan le Lun 7 Mai - 12:47

Disons que mon intérêt s'est étiolé avec la mort des 16 bits et que je me suis investi dans d'autres domaines. Malgré tout je me souviens que ces jeux me paraissaient "ternes" voir "laid" à l'époque. Je crois que l'argument 3D à toutes les sauces m'avait repoussé, alors qu'aujourd'hui, je trouve qu'une 3D pixellisée peut proposer un charme "désuet". Je joue à R-type delta en ce moment, c'est vraiment typique de cette époque. Je reste malgré tout fan du graphisme 2D.



Et mes kanji alors, pour du beurre ? En fait, ton pseudo et le fait que les bouquins soient susceptibles d'être expédiés du Japon ont suffit à me convaincre que tu vivais là-bas.

駅 : EKI, la gare
暗 : kurai ou AN, sombre, obscur
場 : ba ou SHO : endroit, place, s'accorde en "Jo" avec "AN" pour donner Ekianjo, la place sombre de la gare. :RSAtongue:

bobusan
Fire de Brand
Fire de Brand

Localisation : Void (Meuse)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Lun 7 Mai - 12:58

bobusan a écrit:Disons que mon intérêt s'est étiolé avec la mort des 16 bits et que je me suis investi dans d'autres domaines. Malgré tout je me souviens que ces jeux me paraissaient "ternes" voir "laid" à l'époque. Je crois que l'argument 3D à toutes les sauces m'avait repoussé, alors qu'aujourd'hui, je trouve qu'une 3D pixellisée peut proposer un charme "désuet". Je joue à R-type delta en ce moment, c'est vraiment typique de cette époque. Je reste malgré tout fan du graphisme 2D.



Et mes kanji alors, pour du beurre ? En fait, ton pseudo et le fait que les bouquins soient susceptibles d'être expédiés du Japon ont suffit à me convaincre que tu vivais là-bas.

駅 : EKI, la gare
暗 : kurai ou AN, sombre, obscur
場 : ba ou SHO : endroit, place, s'accorde en "Jo" avec "AN" pour donner Ekianjo, la place sombre de la gare. :RSAtongue:

Haha +1 pour la créativité :RSAsmile:

Je comprends tes arguments sur la 3D de l'époque. C'est vrai que les constructeurs ont beaucoup "poussé" la 3D en avant, souvent avec malheur (les jeux de plateforme en ont souffert!).

Pour le Japon, ce n'est pas un secret, c'est indiqué à la fin de la page du projet sur KissKissBankBank :RSAsmile: Mais bravo pour ta perspicacité :RSAsmile: Est-ce que tu apprends le japonais d'ailleurs?

Pour Ekianjo, bien tenté, mais en fait mon pseudo n'a pas d'origine japonaise. Je l'avais choisi bien avant d'apprendre le japonais :RSAsmile:

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Anarkhya le Lun 7 Mai - 15:49

bobusan a écrit:Malgré tout je me souviens que ces jeux me paraissaient "ternes" voir "laid" à l'époque. Je crois que l'argument 3D à toutes les sauces m'avait repoussé, alors qu'aujourd'hui, je trouve qu'une 3D pixellisée peut proposer un charme "désuet". Je joue à R-type delta en ce moment, c'est vraiment typique de cette époque. Je reste malgré tout fan du graphisme 2D.

J'ai aussi (on est beaucoup je pense) eu le même problème, on est quand même passé de l'apogée esthétique de la 2D pixel jap' et chatoyante (mid90's donc) aux débuts de la 3D temps réel texturée, qui cumulait tous les défauts, aliasing, textures lowres qui bavent, polygones en gros cubes, pseudo-photoréalisme brown and grey etc. A coté de ça, il y avait aussi la 3D précalculée qui sauvait la mise (FF VII par exemple) même si ça ne sauvait pas les sprites (ceux de FF VII m'ont toujours semblé immonde et anti-immersif, heureusement le VIII a changé la donne).

De plus, c'est aussi à cette époque que j'ai perdu mon attachement à l'objet, la PS a symbolisé pour moi la fin du rapport affectif humain/machine, effet de la démocratisation, de l'industrialisation ou est-ce tout à fait personnel ? Je ne sais pas.

ekianjo a écrit:C'est vrai que les constructeurs ont beaucoup "poussé" la 3D en avant, souvent avec malheur (les jeux de plateforme en ont souffert!).

+1
Le jeu de plates-formes en 3D, ça reste un énorme accident de parcours pour moi, un dommage collatéral du tout-3D, heureusement il reste les portables et les indépendants qui maintiennent la flamme.

Anarkhya
Philosophe Hippie

Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://anarkhya.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Mar 8 Mai - 0:04

C'est vrai, la PS1 était vraiment une machine "neutre" à tous points de vue. Elle n'avait pas la gueule d'une Megadrive, ni meme le look "clean", limite jouet d'une SuperNES. C'était vraiment une machine faite par des gens qui n'avaient pas d'experience du jeu video. C'est peut-etre pour ça, aussi, qu'elle a été adoptée aussi facilement: elle passait de partout.

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Frapadingue le Mar 8 Mai - 5:09

[quote="Anarkhya"]
bobusan a écrit:

ekianjo a écrit:C'est vrai que les constructeurs ont beaucoup "poussé" la 3D en avant, souvent avec malheur (les jeux de plateforme en ont souffert!).

+1
Le jeu de plates-formes en 3D, ça reste un énorme accident de parcours pour moi, un dommage collatéral du tout-3D, heureusement il reste les portables et les indépendants qui maintiennent la flamme.

Je vous suit a 1000 %. Je me souvient parfaitement de cette époque ou le tout 3D a pris le dessus, et que beaucoup de gens adorait, alors que dans mon coin, avec ma Saturn, je pestait contre cette nouvelle mode et que j'attendais des nouveaux Sonic, Shining Force ou SOR en full 2D. Saturn, Playstation, et même Dreamcast ont très très mal été exploité par les devs en matière de 2D.

C'est vrai, la PS1 était vraiment une machine "neutre" à tous points de vue. Elle n'avait pas la gueule d'une Megadrive, ni meme le look "clean", limite jouet d'une SuperNES. C'était vraiment une machine faite par des gens qui n'avaient pas d'experience du jeu video. C'est peut-etre pour ça, aussi, qu'elle a été adoptée aussi facilement: elle passait de partout.

-Et bien moi, je pense un peu le contraire. Les ingénieurs de SONY savaient parfaitement ce qu'ils voulaient et ils ont parfaitement réussi leur coup. La politique de SONY a été judicieuse et la style de la console correspondait bien au public qu'ils voulaient visé. SONY voulait rendre les consoles plus adulte et toucher un public plus adultes, il fallait donc que la console n'ai pas l'air d'un jouet. La couleur grise a été choisi pour correspondre au matériel informatique de l'époque; elle avait une couleur hightech et un design sobre pour pouvoir être installer dans un salon ou une chambre, tout en passant assez "inaperçu".

-SONY a toujours aussi penser à mettre en avant le côté multimédia de ses consoles, chez Conforama la PS1 était vendu comme un lecteur CD, la PS2 comme un lecteur DVD, et avec la PS3 comme un lecteur bluray... Et chez les revendeurs de jeux, il l'a vendait comme une console...
Ainsi, dès le début, les jeunes adulte qui se rendait chez Darty pour acheter une platine CD pour mettre dans leur nouvel appartement, tombaient sur un produit fort alléchant... Ils voyaient (souvent en démo) une console high tech avec une 3D toute belle, toute neuve, et en plus le truque faisait lecteur CD...Il n'en fallait pas plus pour que le buzz commence.

-Je me souviens aussi que à cet époque, beaucoup de gens de ma génération considérait les consoles comme des jouets pour les gamins. Beaucoup de gens de ma génération se sont mis a jouer a la console grâce à la PS1; a 14 ans, ils considéraient les consoles comme des "jouets" et a 18-20 ans avec la PS1 ils se sont mis a jouer comme des fous. Aucun d'entre eux n'avait jamais fini le premier stage de Sonic... L'arrivé des FIFA et autres ISS, et de la qualité de ses derniers ont aussi été de très bon stimulateurs pour le public occidental.

-Cette politique mené par SONY de rendre le jeu plus "adulte" et moins "enfantin" dans la forme et le contenu explique en grande partie le succès actuel des consoles et l'explosion des ventes dans le domaine.

-Analyse complémentaire:

1.SEGA à complètement loupé le coche et était visiblement mal préparer a la nouvelle vague. La dégringolade de SEGA commence avec la Saturn et tiens en 2 points fondamentaux:
-Le premier point. Le manque de moyens financier face au géant SONY; SEGA ne pouvait pas être aussi présent médiatiquement que SONY et n'avait pas le luxe de pouvoir acheter a tour de bras des licences et des exclus, SONY pompait tout ou presque.
-Le second point. Une très très mauvaise politique commercial et de ses structures de développement software + le prix élever de la console SATURN a son lancement (1000 Francs plus cher que la PS1 si je me souvient bien). SEGA c'est laisser piéger par le phénomène 3D, et n'a quasiment pas développer ses licences phare sur SATURN; alors que la MEGADRIVE et la Master System leur avait fourni de bonne base et des série a succès, la SATURN n'a quasiment joui d'aucune suite ou trop tard; sur SATURN, pas de Sonic 2D, pas de Street of Rage, pas de Eternal Champion, pas de Shining force 2D, pas de Soleil, pas de Comix Zone, pas de jeux Disney, etc...
SEGA ne faisait même pas l'effort ou n'avait plus les moyens de localisé leur propres jeux à travers le monde; du coup, beaucoups de jeux ne sont pas sortie du Japon, et les quelques rares jeux, notamment les RPG, qui arrivait jusque dans nos terres étaient tous en anglais alors que chez Sony et Nintendo, la plupart des jeux était localisé et traduit en plusieurs langue. Si la traduction de softs étaient en premiers lieu réservé aux jeux a "textes", c'est rapidement devenue la norme. Le fait d'avoir a moins des menus de jeux localisé dans chaque langue est un avantage que Nintendo et SONY ont vite compris. Depuis la NES, jamais Nintendo ne se permettrait de sortit un ZELDA en full English... Et pourtant SEGA nous sort dès 1996 des jeux comme Legend of Thor, Dark Savior, Shining the Holy Arc, et Dragon Force non traduit, alors que SONY sortait un Final Fantasy 7 traduit en plusieurs langues.
-Avec la Dreamcast, SEGA avait repris un meilleur chemin, malheureusement, c'était sans doute déjà un peu trop tards; la plupart des joueur attendais la sortie de la PS2, SEGA n'avait toujours pas assez remis au gout du jour leurs anciennes licences en misant peut être un peu trop sur de nouvelles. Et puis surtout, il n'avaient plus les moyens financier, et il ni y avait non plus pas un grand engouement des gros éditeurs tiers (EA, Konami, Square Soft, etc..) vis a vis de la machine.

2.NINTENDO:
-Si sans conteste ils ont eu chaud aux oreilles a l'arriver de la PS1 et que la N64 avait encore des allure de jouet, c'est sans compter qu'ils ont quand même réussi a tirer leur épingle du jeu grâce a leurs politiques et en jouant sur leurs solide licences et sur les parc de console déjà en place.
-Nintendo a radicalement changer de politique depuis la fin de la SNES et joue toutjours sur plusieurs tableau pour renforcer son succès:
Nintendo a toujours au moins 2 consoles sur le marché et fourni en jeux de qualité; une console portable, et une console de salon afin d'équilibré leur succès. implicitement chacun de ses deux supports leur permet de rester en visibilité auprès du public; le mixage des licenses et les divers port de jeux d'un support a l'autre leur permet aussi d'équilibré la réussite, quand un support va mal ou commence a faiblir, c'est l'autre qui prend le dessus. C'est a mon avis aussi pour ça que SONY essaie de copier cette politique en mettant sur le marché des consoles portable. Depuis la fin de la SNES, Nintendo a choisi une politique plus particulière:
-Nintendo privilégie toujours un public jeune, ils sont leader dans ce domaine. Là ou SONY a commencer a rendre le JV adulte, NINTENDO a renforcer sa politique et la création de jeux pour un public jeune voir très jeune.
-A une époque ou Nintendo étaient les plus cher; ils s’efforcent maintenant dès le départ a être les moins cher du marché, notamment au niveau software.
-Nintendo, avec la Wii c'est chercher et à trouver un nouveau public et produit de plus en plus de jeux "casual gamer". Tout en conservant de grosse licenses de qualité capable de toucher encore un public adulte et de "gamer" et de produire aussi des jeux pour les gosses, ils ont réussi a toucher la ménagère de moins de 50 ans, et un public de joueur occasionnel. Le côté festif de la Wiimote fait toujours sont effet dans un diner de famille, avec l'oncle complètement bourré qui tape des scores a Mario Party, et la grand mère qui fait rire tout le monde en s’asseyent a Wii Sport. Reste aussi la mère de famille qui fait 150 kilo et qui espère maigrir en investissant dans Wii-Fit. La mise sur le marché du PS move et de Kinect, n'était pas une nécessité pour SONY et Microsoft, mais vue le succès de la Wii, les deux constructeur ont vite compris qu'il fallait a tout prix qu'ils ne laisse pas ce genre de nouvelle façon de jouer et le public qui va avec dans les mains de Nintendo.

3.Microsoft:
-Malgré des débuts difficile, l'installation de Microsoft sur le marché du JV est exactement la même que celle de SONY a ses débuts; tout c'est jouer a coup de pognons, achat de licenses, et production de nouvelles et même public visé. En dix ans, Microsoft, fait maintenant jeu égal avec SONY. Aujourd'hui, seul une entreprise de la taille de Microsoft ou de Sony peu de toute façon prétendre la mise en place d'un nouveau support physique sur le marché et assurer son succès. la production de jeux s'étant vraiment capitalisé a mort, il est impossible pour un "petit" de lancer une console de jeux a succès; de nos jour tout s'achète, il faut avoir ses moyens de distributions massif, et la thune nécesaire pour produire et acheter licences et exclus.

4.A l'avenir:
-Le monde du jeux vidéo va certainement changer d'ici peu. Le dématérialisé et la gratuité dont ont peu déjà constaté le développement sur le support PC vont sans doute s'étendre. En la matière les dernière rumeurs concernant les nouvelles machines des trois gros constructeurs actuel ne vont certainement pas jouer en leur faveur.
En vrac, ont parle chez SONY, MICROSOFT, et Nintendo de consoles avec connexion internet obligatoire, de soft dématérialisé au même prix que dématérialisé et de protection anti marché de l'occasion.
Pendant ce temps là, sur PC le principe de gratuité se développe a grand pas, et chez les FAI ont parle aussi de plus en plus de cloud gaming, et de forfait internet incluant ce genre de service. Ceci dis, et comme je le souligne a mainte reprises dans mon pavé, tout se jouant sur le pognons, les gros constructeur vont quand même sans doute réussir a rafler de l'exclus et du gros soft bien lourd; ils vont sans doute encore jouir pendant quelques temps de leur succès, et tirer sr la ficelle jusque au bout avant de s'adapter sans doute plus définitivement vers le 100% dématérialisé (console inclus). Les prochaine consoles seront peut être de machine "transitoire".

Valve et Steam prépare déjà une "box".


Dernière édition par Frapadingue le Mar 8 Mai - 7:39, édité 4 fois

Frapadingue
Online Pharmacy
Online Pharmacy


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Mar 8 Mai - 5:24

Frapadingue a écrit:
C'est vrai, la PS1 était vraiment une machine "neutre" à tous points de vue. Elle n'avait pas la gueule d'une Megadrive, ni meme le look "clean", limite jouet d'une SuperNES. C'était vraiment une machine faite par des gens qui n'avaient pas d'experience du jeu video. C'est peut-etre pour ça, aussi, qu'elle a été adoptée aussi facilement: elle passait de partout.

-Et bien moi, je pense un peu le contraire. Les ingénieurs de SONY savaient parfaitement ce qu'ils voulaient et ils ont parfaitement réussi leur coup. La politique de SONY a été judicieuse et la style de la console correspondait bien au public qu'ils voulaient visé. SONY voulait rendre les consoles plus adulte et toucher un public plus adultes, il fallait donc que la console n'ai pas l'air d'un jouet. La couleur grise a été choisi pour correspondre au matériel informatique de l'époque; elle avait une couleur hightech et un design sobre pour pouvoir être installer dans un salon ou une chambre, tout en passant assez "inaperçu".

merci pour le long post - je n'ai pas le temps de repondre sur tout maintenant, mais sur le point ci-dessus: ce que tu dis n'est pas antithetique avec mon commentaire. Je pense aussi que le look de la Playstation etait volontaire. Une machine estampilee Sony n'aurait pas pu avoir une gueule tres differente. Sony a toujours eu des designs relativement epures. Ils voulaient donc le modele typique de la console "neutre" pour toucher un plus large marche.

Voila, je voulais juste dire qu'on disait probablement la meme chose, au final :RSAsmile:

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Frapadingue le Mar 8 Mai - 6:31

Salut ekianjo.

Non, bien sure, c'est pas du tout antithétique, c'était d'ailleurs pas le but de mon post. Je faisait simplement part de mon analyse, j'étoffe.

-Je voulait surtout signifier que dire que la PS1 avait été conçut par des "novice" n'ayant pas d'expérience dans le monde du jeux video était une erreur. SONY a commencer a créer des jeux (de très bon même) et s'intéresser au monde du JV bien avant de se lancer sur le marcher du hardware. Ils savaient parfaitement ce qu'ils faisaient, du Hardware au Softawre en passant par le design et la politique commercial, tout le projet PSX a été étudier de manière très sérieuse.

-Microsoft qui a suivie le même schéma que SONY a ses débuts, à beaucoup moins réussi le coup avec la première XBOX; manette trop grosse (rapidement remplacer), et console pas très esthétique avec un vert désagréable et agréssif. Par la suite, ils ont carrément assurer avec leur 360; manette ultra ergonomique relayant le dual shock au oubliette, couleur blanche de la console et forme neutre et un vert largement plus nuancer et adouci.

A vrai dire, a l'heure actuel, c'est sans doute SONY qui est le plus en retard sur la conception de ses consoles. Depuis la PS3 il semble faire tout un peu de travers, de gré ou malgré, hormis en ce qui concerne le jeu en réseau gratuit (profitez en, car je pense que la prochaine console de SONY proposera un PSN payant).
-Interface lourde.
-Pertes d'exclus.
-Jeux en réseau peu pratique et de moins bonne qualité en comparaison avec ce que propose MICROSOFT (la gratuité y est sans doute pour quelque chose).
-Une PS3 sortie en retard face a la concurrence et qui c'est vendu donc plus cher pendant plus longtemps sans proposer beaucoup plus que la concurrence (voir pas du tout, sinon un bluray). Ce qui a permis a Microsoft et à Nintendo de s'installer tranquillement.
-Une PS VITA cher, sans jeux et un peu hors du temps a l'heure ou le monde du jeux sur portable a explosé de toute parts, via des machine multimédia comme les "phone". Difficile aussi pour SONY de s'imposer face a NINTENDO, spécialiste de ce type machines.
-Une PS3 ultra protéger (sa joue toujours un peu sur le succès d'une machine). D'ailleurs j'ai constater que la PS3 a eu de très bon score de vente dès que le fameux "jailbreak" a été découvert. Bizarrement c'est sur cette période que SONY a réussi a enfin accrocher avec sa PS3 les ventes de la 360.

Frapadingue
Online Pharmacy
Online Pharmacy


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par ekianjo le Mar 8 Mai - 14:01

Frapadingue a écrit:A vrai dire, a l'heure actuel, c'est sans doute SONY qui est le plus en retard sur la conception de ses consoles. Depuis la PS3 il semble faire tout un peu de travers, de gré ou malgré, hormis en ce qui concerne le jeu en réseau gratuit (profitez en, car je pense que la prochaine console de SONY proposera un PSN payant).
-Interface lourde.
-Pertes d'exclus.
-Jeux en réseau peu pratique et de moins bonne qualité en comparaison avec ce que propose MICROSOFT (la gratuité y est sans doute pour quelque chose).
-Une PS3 sortie en retard face a la concurrence et qui c'est vendu donc plus cher pendant plus longtemps sans proposer beaucoup plus que la concurrence (voir pas du tout, sinon un bluray). Ce qui a permis a Microsoft et à Nintendo de s'installer tranquillement.
-Une PS VITA cher, sans jeux et un peu hors du temps a l'heure ou le monde du jeux sur portable a explosé de toute parts, via des machine multimédia comme les "phone". Difficile aussi pour SONY de s'imposer face a NINTENDO, spécialiste de ce type machines.
-Une PS3 ultra protéger (sa joue toujours un peu sur le succès d'une machine). D'ailleurs j'ai constater que la PS3 a eu de très bon score de vente dès que le fameux "jailbreak" a été découvert. Bizarrement c'est sur cette période que SONY a réussi a enfin accrocher avec sa PS3 les ventes de la 360.

Oui, Sony a clairement merdé avec la PS3. Le jeu en réseau est gratuit, mais les connections sont parfois poussives... En tout cas si on compare avec le online sur PC, ça ne tient pas la route...

L'installation des démos est SUPER lourde sur PS3. Le xboxlive est bien mieux fait pour ca. Et les updates de firmware a répétition sont très, très pénibles sur PS3. J'ai l'impression que c'est toutes les semaines...

Le Blu-ray était une erreur: personne n'allait acheter la PS3 pour ca, comem les gens avaient acheté la PS2 pour la lecture de DVD. Le "besoin" de Blu-Ray sur le marché était moindre...et l'est toujours.

Quant à la PS Vita, ce n'est pas seulement le prix, c'est le manque de jeu et le manque de futur très visible pour cette console. C'est une console traditionelle dans un monde du jeu vidéo en pleine transformation... franchement, c'est pas évident. Il fallait peut-être en faire une plateforme hybride android-playstation pour que ca marche. Je sais pas.

ekianjo
Piece of Cake
Piece of Cake


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de Livre: "16-32 bits, La Passation" (crowdsourcing)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum