Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Message par belmont55 le Mer 27 Avr - 8:12

Encore une petite pepite de l'ami Kawajiri (ninja scroll, vampire hunter D, cyber city...). Le manga reprend les codes de highlander mais sans l'ami Lambert. Comme souvent avec Kawajiri, on se retrouve dans un new york futuriste et devasté avec des come back dans le passé du pere MacLeod depuis l'époque Gallo-romaine.

L'OAV date de 2007.

Vraiment une franche reussite aussi bien en terme de scénario que d'animation.

belmont55
Come Get Some
Come Get Some

Localisation : nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Message par Frapadingue le Mer 27 Avr - 23:38

J'ai bien kiffé aussi. Mais c'est clair que ça reste tout de même un anime réservé au fan de l'univers de Highlander.

-Pour un simple anime, et sans être fan de l'univers Highlander ça reste quand même plutôt bon dans l'ensemble. Donc regardable. C'est rythmé, bien scénarisé, et ça a l'avantage de proposé un début et une fin... Sans pour autant apporté dans le fond une réponse quant a l'origine et a la finalité des "immortels".
-Pour un fan de l'univers Highlander, comme je le suis moi même un peu, et qui a l'espoir de voir enfin une vrai bonne suite et un final a cette "mythologie" et a cette saga c'est aussi quand même un très bon film d'animation. Car il faut bien avouez une chose; l'univers "Highlander" aussi génial soit il, a accouché de pas mal de navet. Ce film d'animation ne figure pas dans la liste des navet; même si il n'apporte en définitive rien a l'univers des "immortels".

-Finalement, c'est vraiment dommage, que depuis le premier film; Highlander, n'ai jamais vraiment trouvé d'explications et de conclusions a son histoire. C'est peu être aussi là le principe du concept: Ne jamais révéler la fin, car il ne doit que en rester un...Tel DIEU !!
-Montré qui sont les deux derniers signifierais dans un sens l'arrêt de la saga.
-L'immortel de la saga Highlander représente en réalité le principe de la déité humaine, il ni y' a jamais de fin, et l'immortel quel qu'il soit vie ses histoires dans le passé comme dans le futur.
-L'immortel possède une part de la puissance de Dieu; pourtant il reste humain dans sa condition du libre arbitre et doit donc faire face a des choix... Sera t-il bon ou mauvais ? La condition d'immortel lui profère une réalité des choses bien plus complexe que pour le simple mortel. Sont seul ennemie terrestre reste avant tout un autre immortel.
-Ont peu aussi envisagé aisément, que pour l'immortel, cette condition peu devenir une vrai psychose; alors que le simple mortel est conditionné a savoir qu'il va mourir, l'immortel, lui, ignore pourquoi il ne meurt pas...
-Highlander est un univers ouvert, ou le principe de fin n'existe pas vraiment autrement que sous la formule:
"'il ne doit en resté qu'un"

-J'imagine aisément qu'en cas de fin; il sera toujours question de "bien" contre le "mal". Mais les créateurs de Highlanders et notamment du premier film n'ont jamais pris un tel risque. Ils ont laissé le monde tel qu'ils l'ont créer; ce qui signifie donc, que Highlander est un monde et un univers ouvert;
-ont peu donc créer autant d'histoire et de fin que l'ont veux; les histoires peuvent se passé a n'importe quel époque (futur, passé, présent), et les fins peuvent être de n'importe quel nature.

En réalité Highlander, est un univers géniale mais qui a trop souvent été trop mal exploité. Même la filière du clan MacLeod, qui est pourtant le fil conducteur de l'histoire d'origine a fini par tourné en rond et n' as a ma connaissance pas encore finalité...

-A mon avis, il n'est pas improbable qu'un jour quelqu'un pense a faire un vrai reboot de la série. Du style une trilogie, avec de gros moyens, comme pour star wars, matrix, ou le seigneur des anneaux. Mais avec cette fois, un début, et une fin... Ce qui ne tueras pas non plus l'univers de Highlander, tout comme beaucoup d'adaptation de Marvel ne tue jamais les licences. L'univers Highlander est identique a l'univers marvel; les super héros, et les super méchant vivent toujours a travers différente histoires, parfois ils leurs arrivent même de mourir... Et pourtant ils demeurent...

-Et oui, voilà le fond de ma pensé; l'univers Higlander, est exactement le même que celui des Marvel. Intégré Duncan Macleod dans une aventure de Batman, de Spiderman, ou de Spawn serait un jeu d'enfant. L'intégration même de l'univers des immortels tel qu'il est conçut dans Higlander, dans le monde des Marvel pourrait être super intéressant (si ça a déjà été fait, je m'en excuse, je ne suis pas non plus super connaisseur des Marvel).


Frapadingue
Online Pharmacy
Online Pharmacy


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Message par Deleauvive le Dim 19 Aoû - 19:07

Analyse intéressante. Je ne sais pas si tu inclues la série des 90s avec Adrian Paul dans la liste des navets. Je l'ai trouvée moyenne pour ma part.

L'acteur principal fait de son mieux, mais le reste de sa bande joue mal dans l'ensemble et les histoires n'ont rien de très palpitant. Vu les dizaines et les dizaines d'épisodes, on a vent de quelques éléments de la mythologie en question, hélas dilués dans une série d'intrigues poussives et de dialogues pleins de bons sentiments ainsi que de moments de bravoure très prévisibles.

Deleauvive
Humaniste en slip
Humaniste en slip

Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://www.netcomet.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Message par Anarkhya le Dim 19 Aoû - 23:44

Il y a un rapprochement à faire aussi avec les vampires d'Anne Rice, j'ai bien aimé sa façon de traiter l'immortalité, la difficulté de traverser les siècles tout en faisant face aux bouleveuement et rsements des moeurs, de la morale ou de la technologie, la perspective de se découvrir culturellement incarcéré dans son époque d'origine.

C'est surtout vrai pour Lestat, l'un des personnages, qui incarnera un temps "l'inadapté".

Par contre, Anne Rice, s'est aussi laissé aller à donner pas mal de réponses concernant le pourquoi, le bien, le mal, l'origine et tutti quanti. Et, comme souvent, lorsqu'un auteur essaie de répondre à des questions complexes sur un univers proche du notre, le pari est risqué, la satisfaction du lecteur difficile à approcher.

Anarkhya
Philosophe Hippie

Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://anarkhya.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Message par bobusan le Lun 20 Aoû - 8:27

It's heu caille dof maadgique !.

bobusan
Fire de Brand
Fire de Brand

Localisation : Void (Meuse)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Highlander de Yoshiaki Kawajiri

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum